Famille Philippe Morize

Forum privé avec une partie Grand Public
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les poèmes qui fêtent le printemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jocelyne

avatar

Nombre de messages : 250
Age : 70
Localisation : oise
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Les poèmes qui fêtent le printemps   Mar 25 Mar - 17:41

Le printemps

Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie
Et s'est vêtu de broderies,
De soleil luisant, clair et beau

Il n'y a bête, ni oiseau
Qu'en son langage ne chante ou crie
Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie

Rivières, fontaines et ruisseaux
Portent en livrée jolie
Gouttes d'argent, d'orfèvrerie
Chacun s'habille de nouveau

Charles d'Orléans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saisons-vives.com
Jocelyne

avatar

Nombre de messages : 250
Age : 70
Localisation : oise
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Mar 25 Mar - 17:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saisons-vives.com
Françoise

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 67
Localisation : LOUVRES
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Mer 26 Mar - 1:16



Printemps

Tout est lumière, tout est joie.
L'araignée au pied diligent
Attache aux tulipes de soie
Les rondes dentelles d'argent.

La frissonnante libellule
Mire les globes de ses yeux
Dans l'étang splendide où pullule
Tout un monde mystérieux.

La rose semble, rajeunie,
S'accoupler au bouton vermeil
L'oiseau chante plein d'harmonie
Dans les rameaux pleins de soleil.

Sous les bois, où tout bruit s'émousse,
Le faon craintif joue en rêvant :
Dans les verts écrins de la mousse,
Luit le scarabée, or vivant.

La lune au jour est tiède et pâle
Comme un joyeux convalescent;
Tendre, elle ouvre ses yeux d'opale
D'où la douceur du ciel descend !

Tout vit et se pose avec grâce,
Le rayon sur le seuil ouvert,
L'ombre qui fuit sur l'eau qui passe,
Le ciel bleu sur le coteau vert !

La plaine brille, heureuse et pure;
Le bois jase ; l'herbe fleurit.
- Homme ! ne crains rien ! la nature
Sait le grand secret, et sourit.

Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 70
Localisation : Chaumont en Vexin
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Mer 2 Avr - 11:11

en voilà un autre

Le p'tit printemps

Le p'tit printemps
Tout vert, tout vert
Remplace l'hiver
Tout blanc, tout blanc.
C'est un moineau
Tout gris, tout gris
Qui me l'a dit
Qui me l'a dit.
Quand l'hiver fond
V'là le gazon
J'ai plus besoin d'mes mitaines
Youpie !


M. Careme
Pas de glaçon
Sous le balcon
Le froid qui pique est parti
Youpie ! Youpie ! Youpie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jocelyne

avatar

Nombre de messages : 250
Age : 70
Localisation : oise
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Lun 23 Fév - 11:48

Un autre poème pour le printemps 2009... bientôt...

Premiers signes du Printemps

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars, qui rit malgré les averses
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes
Sournoisement, lorsque tout dort,
Il repasse les collerettes
Et cisèle des boutons d'or.

Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne
Poudrer à frimas l'amandier.

Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux près les perce-neige
Et les violettes aux bois.

Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Il te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.
Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'Avril tournant la tête,
Il dit " Printemps, tu peux venir ! "

Théophile Gautier


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saisons-vives.com
Jocelyne

avatar

Nombre de messages : 250
Age : 70
Localisation : oise
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Mer 27 Jan - 11:28

Pour faire venir le printemps....

L'aubépine fleurit

L’aubépine fleurit ; les frêles pâquerettes,
Pour fêter le printemps, ont mis leurs collerettes ;
La pâle violette, en son réduit obscur,
Timide, essaye au jour son doux regard d’azur,
Et le gai bouton d’or, lumineuse parcelle,
Pique le gazon vert de sa jaune étincelle.
Le muguet tout joyeux, agite ses grelots,
Et les sureaux sont blancs des bouquets frais éclos ;
Les fossés ont des fleurs à remplir vingt corbeilles,
A rendre riche en miel tout un peuple d’abeilles.


Théophile GAUTIER



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saisons-vives.com
Jocelyne

avatar

Nombre de messages : 250
Age : 70
Localisation : oise
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Dim 14 Fév - 10:40

Un autre poème pour fêter le réveil de la nature...

Le premier arbre

C'était lors de mon premier arbre,
J'avais beau le sentir en moi
Il me surprit par tant de branches,
Il était arbre mille fois
Moi qui suis tout ce que je forme
Je ne me savais pas feuillu,
Voilà que je donnais de l'ombre
Et j'avais des oiseaux dessus.
Je cachais ma sève divine
Dans ce fût qui montait au ciel
Mais j'étais pris par la racine
Comme à un piège naturel.
C'était lors de mon premier arbre,
L'homme s'assit sous le feuillage
Si tendre d'être si nouveau.
Etais-je un chêne ou bien un orme
C'est loin et je ne sais pas trop
Mais je sais bien qu'il plut à l'homme
Qui s'endormit les yeux en joie
Pour y rêver d'un petit bois.
Alors au sortir de mon somme
D'un coup je fis une forêt
De grand arbres nés centenaires
Et trois cents cerfs la parcouraient
Avec leurs biches déjà mères.

Jules SUPERVIELLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saisons-vives.com
Françoise

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 67
Localisation : LOUVRES
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Ven 9 Avr - 12:19



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Françoise

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 67
Localisation : LOUVRES
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Ven 9 Avr - 12:22



Dans l'air frais du matin ...


Dans l'air frais du matin où s'effare la feuille,
Dans la jeune clarté des jours roses et bleus,
Dans la nuit solennelle et pure où se recueille
L'âme présente encor des bergers fabuleux,

Dans le cristal des eaux, dans le velours des mousses
Dans l'innocence en fleur des jardins radieux,
Dans le concert que font toutes les choses douces,
Je retrouve, ô ma sœur, la douceur de tes Yeux.

Le printemps odorant la divine féerie,
Le renouveau fêtant sa jeune volupté
S'incarne pour mon cœur dans ta robe fleurie
Et dans ton corps exquis comme un rêve sculpté.

Les Parfums, les Couleurs, la tendresse de vivre,
Le mois vierge baigné de souffles et d'encens,
L'enluminure d'or aux marges du Vieux Livre,
O mon âme, c'est dans ton cœur que je les sens.

Le désir qui palpite à travers la nature
Et s'élance en festons étoilés dans les bois,
Je le sens frissonner parmi ta chevelure
Et je le vibre entier, rien qu'à serrer tes doigts.

Ce qui couve d'ardeurs suaves et de fièvres
Au sein mystérieux de la création
Se ramasse en mon cœur pour jaillir vers tes lèvres
Et ruisseler dans l'ombre en adoration.

Voici venir les temps où tu marches déesse,
Où la rose d'amour fleurit à tes seins blancs,
Où ton nom murmuré fiance une caresse
A la suavité des narcisses tremblants.

Voici venir les temps où tes beaux yeux limpides
Semblent plus clairs encore et plus profonds qu'hier,
Et versent à mon cœur plein de songes viriles
L'ivresse d'un lever de lune sur la mer.

Et les fleurs sont tes yeux, et la lumière blonde
Ton sourire, et le ciel bleu-frêle ta douceur,
Et tout l'amour fumant de l'encensoir du monde
Ta lèvre sur mon âme appuyée, ô ma sœur.

Albert SAMAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jocelyne

avatar

Nombre de messages : 250
Age : 70
Localisation : oise
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   Jeu 15 Avr - 10:16

Ci-dessous ce très beau poème de Madeleine Morize Prat que je trouve en parfaite harmonie avec mon humeur printanière du jour...

L'étang


La terre qui s’éveille a, pour le clair matin,
Son plus joli regard où tremblent quelques larmes.
Elle a mis son opale et revêtu ses charmes
D’une robe d’or vert, de nacre et de satin.
Aux aguets depuis l’aube, un bleu martin-pêcheur
Balance ses saphirs à la tige d’un saule.
La grenouille le nargue avec son sourire drôle,
Et, dans l’épais fourré, siffle un merle moqueur.
L’insecte bourdonnant danse dans la lumière
Et le poisson joyeux fait des ronds sur l’eau claire.
Tout s’amuse et sourit dans les rayons charmants
Qui sèment sur l’étang des pétales de roses,
Et qui, s’insinuant au cœur profond des choses,
En font s’évaporer des parfums et des chants.



Il pèse sur le parc une lourde torpeur.
L’étang semble dormir sous le voile de branches.
Dans l’herbe de ses bords, les craintives pervenches
Osent ouvrir très grand leur calice rêveur.
Le calme est merveilleux ; pas un cri, pas un chant
Ne viennent, de ce coin, troubler la paix profonde
Et les saules courbés s’inclinent jusqu’à l’onde
Qui reçoit leur baiser sans un frémissement.
Il ne passe dans l’air aucune aile frôleuse,
Aucun souffle vivant. Dans l’ombre paresseuse,
Le cœur de l’étang luit comme un miroir d’argent.
C’est un joyau cerclé par la rive violette
Et sa limpidité très doucement reflète
L’azur morne et serein d’un pale firmament.



Sur le jour alangui, comme un royal manteau,
Descend un soir de pourpre. Atteignant la colline
Qui ferme l’horizon, le grand soleil décline
Et meurt embrasant son immense tombeau.
Alors, du ciel en feu, jaillit un rayon d’or
Qui tombe au sein de l’eau virginale et dormante
Et change sa pâleur en une teinte ardente.
L’étang semble un brasier et resplendit encore
D’un éclat plus sanglant que la voûte infinie.
Avant c’était la mort, maintenant c’est la vie
Avec tous ses reflets, douloureux ou très doux.
Sous le souffle d’en haut, dans la brume de flamme
A cette heure, vraiment l’étang possède une âme
Et jette un cri d’amour qui monte jusqu’à nous.



Le suprême rayon s’est éteint mollement ;
L’oiseau du crépuscule a quitté sa demeure
Pour chasser une proie et son vol lent effleure
Le cèdre aux bras tendus caressés par le vent.
Car la brise du soir a ridé le lac pur
Et donné des frissons à la plaine odorante.
Dans les humides prés, là-bas, un crapaud chante
Deux notes de cristal qui font vibre l’azur.
Et puis, de temps en temps, un écho vague arrive
Du mensonge argenté que raconte la rive
Un flot plus caressant du bel étang trompeur.
L’onde roule à nos pieds une lointaine étoile
Et, dans le doux secret de la nuit au long voile,
Murmure le refrain qui berce notre cœur.

Madeleine Morize



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saisons-vives.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les poèmes qui fêtent le printemps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les poèmes qui fêtent le printemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» printemps été
» Les poèmes comme ça
» Il reste des paintpots Quite natural au Printemps Haussmann (Paris)
» Printemps Haussmann 03/03/10
» Au printemps, la Normandie se découvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille Philippe Morize :: Grand Public :: Poèmes et citations-
Sauter vers: